À propos

Tamara de Lempicka (1898-1980) a mené sa vie d'artiste à cent à l'heure. Attirée par le glamour et la célébrité autant que par la vie de bohème Rive Gauche, elle quitta sa Russie natale après la révolution bolchevique et se lança à la conquête de Paris. Son oeuvre prolifique et monumentale demeure l'un des témoignages visuels les plus vivants de l'Art déco des années 1920.
Le style de Tamara déploie une palette restreinte de couleurs froides, des formes post-cubistes pour une représentation à la fois néo-classique et voluptueuse. Ses sujets, souvent des nus, sont autant sensuels que distants et puissants. Rehaussés d'une lumière et de matières aguichantes, ils s'imposent à nous tout en détournant le regard de façon caractéristique, dans une superbe arrogance. De Lempicka a représenté aussi bien des personnages de la haute société que réalisé des portraits progressistes de femmes émancipées et homosexuelles, à l'instar du Portrait de Suzy Solidor. Dans le même temps, le célèbre Autoportrait dans la Bugatti verte fut commandée pour la couverture du magazine allemand Die Dame et devint l'incarnation de la vitesse, de la sophistication et de l'indépendance féminine.
À travers certains des plus beaux et plus fascinants portraits de De Lempicka, cette introduction explore le répertoire visuel unique de cette artiste et sa place privilégiée dans les annales de l'art de l'entre-deux-guerres, mais aussi dans l'histoire des artistes féminines et dans notre imaginaire collectif des Années folles.


Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Gilles Néret

  • Éditeur

    Taschen

  • Distributeur

    Taschen

  • Date de parution

    16/12/2016

  • Collection

    Basic Art

  • EAN

    9783836532259

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    26.7 cm

  • Largeur

    21.6 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    568 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Gilles Néret

  • Naissance : 1-1-1933
  • Décès :1-1-2005 (Mort il y a 19 ans à l'âge de 72 ans)

Gilles Néret (1933-2005) était historien d'art, journaliste et correspondant de musées. Il a organisé plusieurs rétrospectives artistiques au Japon et fondé le musée SEIBU et la Wildenstein Gallery à Tokyo. Il a dirigé des revues d'art, dont L'OEil et
Connaissance des Arts, et reçu le prix Élie-Faure pour ses publications en 1981. Parmi ses nombreux ouvrages publiés chez TASCHEN, citons Dalí - L'oeuvre peint, Matisse et Erotica Universalis.

empty