À propos

Le nom de Mohamed Ali évoque à lui seul le combat des hommes. C'est pourquoi il fascine tant, jusqu'aux générations qui n'étaient pas nées, et jusqu'au bout du monde. L'histoire avance puis recule. Ali est mort. Ali est vivant. Il revient hanter le rap sous forme de punchline, les stades quand les sportifs américains s'agenouillent au moment de l'hymne national. Il reviendra sans cesse avec le ressac des colères noires. Je suis partie sur ses traces, vers des voix et des mémoires où l'histoire d'Ali décante encore : le journaliste du New York Times qui l'a suivi depuis son premier titre de champion du monde poids lourd, ses anciens compagnons de Nation of Islam devenus imams, Captain Sam qui l'entraîna tout jeune à la mosquée de Miami, ses copains d'enfance restés à Louisville... Pour replonger dans une époque folle, dangereuse, clivée et rêveuse, qu'aujourd'hui préférerait oublier. J. P.

Ce bouquin vous accroche dès la scène d'ouverture. Passionnant. L'Équipe magazine.

Un texte puissant, intelligent. Une oeuvre à la fois originale et utile. Challenges.


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Biographie


  • Auteur(s)

    Judith Perrignon

  • Éditeur

    LE LIVRE DE POCHE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    24/01/2024

  • Collection

    Documents

  • EAN

    9782253101536

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    312 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    166 g

  • Support principal

    Poche

Judith Perrignon

Judith Perrignon est l'auteur à l'Iconoclaste de deux récits qui ont connu un immense succès critique et
public : C'était mon frère (10 000 ex) et L'intranquille, avec Gérard Garouste (35 000 ex). Elle a aussi publié La nuit du Fouquet's (avec Ariane Chemin, Fayard, 2007) et Les chagrins (Stock, 2011). Bien connue des lecteurs de la revue XXI, elle a reçu le Prix Hachette 2011 pour son article «Les Jardins de Détroit».

empty