Meilleures Ventes

  • 1. Blacksad T.4 ; l'enfer, le silence

    Années 1950, La Nouvelle-Orléans, où la fête de Mardi gras bat son plein. Grâce à Weekly, un producteur de jazz dénommé Faust fait la connaissance de Blacksad. Faust demande à ce dernier de s'occuper d'une affaire : un de ses musiciens, le pianiste Sebastian, a disparu. Il n'a pas donné signe de vie depuis des mois, mettant en péril le label musical privé d'une star. Faust craint que Sebastian ait, une fois de trop, sombré dans la drogue. Sa requête est d'autant plus pressante que Faust se sait atteint d'un cancer. Blacksad accepte la mission et découvre peu à peu que Faust ne lui a pas tout dit. Il s'aperçoit qu'il est lui-même manipulé, mais décide tout de même de retrouver Sebastian pour comprendre les raisons de sa disparition. Il ne sait pas encore qu'il va connaître son enquête la plus éprouvante, à plus d'un égard.

  • 2. Blacksad T.3 ; âme rouge

    Finances et moral au plus bas, Blacksad est à Las Vegas où il travaille pour le compte d'un joueur fortuné. Pourtant une rencontre inattendue va bousculer sa nouvelle vie : un ami, Otto Lieber, scientifique de haut rang, est de passage dans la ville où a lieu une conférence sur le nucléaire. Les deux hommes réussissent à se voir et les souvenirs remontent à la surface... Otto semble avoir une vie passionnante malgré l'excentricité de son "bienfaiteur", Gotfield. Celui-ci est marié à la troublante Alma et, après ces rencontres, la vie de Blacksad va prendre une nouvelle tournure...

  • 3. La citadelle des ombres

    N'être pas envoûté dès les premières pages par la force et le réalisme de l'intrigue, le foisonnement des péripéties et leurs rebondissements, l'atmosphère de mystère et de magie de plus en plus oppressante au fur et à mesure que l'on s'enfonce dans l'action ? Au royaume des Six-Duchés, dans l'inquiétant décor d'une forteresse battue par les vents et les flots, Fitz, un jeune garçon issu d'une lignée royale, fait à la cour le rude apprentissage de la vie.
    Un maître d'écurie, étrange et bourru, lui prodigue conseils et affection ; un vieux sage, isolé au sommet d'une tour, le forme à la délicate perception du Bien et du Mal ; des molosses qui l'ont adopté lui apportent réconfort et protection. Commence alors pour le jeune homme un long voyage initiatique semé d'embûches et de trahisons. Un voyage au bout de l'angoisse, de l'amour, de la désespérance.
    Confronté aux cruelles exigences de la loyauté, existe-t-il pour lui une autre voie que celle du sacrifice ?

  • 4. Le sorceleur T.4 ; le temps du mépris

    L'heure n'est plus à l'entente cordiale entre les rois et les magiciens. Dans le pays du sorceleur, quelque chose se trame, qui va tourner au drame. La jeune Ciri, élevée pour devenir sorceleuse, se retrouve au coeur des rivalités. Qu'attend-on d'elle ? Quelle est sa destinée ? L'assemblée générale des magiciens dévoilera les intrigues et révélera les traîtres. Qu'adviendra-t-il de Ciri, objet de toutes les convoitises ? Geralt de Riv, désormais lié à cette enfant comme un père à sa fille, sera-t-il capable de la sauver ?

  • 5. Tout ce qu'on ne s'est jamais dit

    1977, Ohio. Lydia Lee, seize ans, est une élève et une fille modèle. Elle est le grand espoir de son père, d'origine chinoise, qui projette sur elle ses rêves d'intégration, et de sa mère qui espère à travers elle accomplir ses ambitions professionnelles déçues. Mais à quoi rêve Lydia en secret ? Lorsque la police découvre son corps au fond d'un lac, la famille Lee, en apparence si soudée, va affronter ses secrets les mieux gardés, car plus rien ne sera pareil. La disparition de Lydia vire soudainement à l'autopsie familiale. Connaît-on jamais vraiment ses proches ?

  • 6. L'aube sera grandiose

    Ce soir, Nine, seize ans, n'ira pas à la fête de son lycée. Titania, sa mère, en a décidé autrement. Elle embarque sa fille vers une destination inconnue, une cabane isolée, au bord d'un lac. Il est temps de lui révéler l'existence d'un passé soigneusement caché. Commence alors une nuit entière de révélations...Et quand l'aube se lèvera sur le lac, plus rien ne sera comme avant.

    Ajouter au panier
    En stock
  • 7. Percy Jackson T.3 ; le sort des titans

    Percy et ses amis Annabeth, Grover et Thalia se retrouvent face à un horrible manticore. Ils n'ont la vie sauve que grâce à l'intervention de la déesse Artémis et de ses Chasseresses. Mais lorsque Annabeth puis Artémis disparaissent, une nouvelle quête semée d'embûches s'annoncent : Percy devra plus que jamais se méfier des manipulations et des pièges de Cronos, le Seigneur des Titans.

  • 8. Percy Jackson T.2 ; la mer des monstres

    Lorsqu'une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de cannibales géants, Percy le demi-dieu a un terrible pressentiment. Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, les frontières magiques qui protègent la Colonie des Sang-Mêlés sont empoisonnées. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la mer des Monstres, qui porte bien son nom.

  • 9. Heartstopper T.4 ; choses sérieuses

    Charlie était persuadé que Nick ne partagerait jamais ses sentiments. Pourtant, les voilà officiellement en couple, et Charlie se sent de plus en plus prêt à dire « je t'aime ». Nick partage ses sentiments, mais il a plein de choses en tête, notamment faire son coming-out à son père et les possibles troubles alimentaires de Charlie. Alors que l'été devient automne et que la rentrée approche, Charlie et Nick vont en apprendre beaucoup sur l'amour, le vrai, et tout ce qu'il implique. Heartstopper est un livre qui aborde des sujets forts tel que l'amour, l'amitié, la loyauté, et les maladies mentales. Il réunit les tranches de vie de Charlie et Nick pour créer quelque chose de plus grand, qui peut parler à toutes et tous.

  • 10. Un été avec Homère

    L'Iliade est le récit de la guerre de Troie. L'Odyssée raconte le retour d'Ulysse en son royaume d'Ithaque. L'un décrit la guerre, l'autre la restauration de l'ordre. Tous deux dessinent les contours de la condition humaine. À Troie, c'est la ruée des masses enragées, manipulées par les dieux. Dans l'Odyssée on découvre Ulysse, circulant entre les îles, et découvrant soudain la possibilité d'échapper à la prédestination. Entre les deux poèmes se joue ainsi une très violente oscillation : malédiction de la guerre ici, possibilité d'une île là-bas, temps des héros de côté là, aventure intérieure de ce côté ci.

    Ces textes ont cristallisé des mythes qui se répandaient par le truchement des aèdes dans les populations des royaumes mycéniens et de la Grèce archaïque il y a 2500 ans. Ils nous semblent étranges, parfois monstrueux. Ils sont peuplés de créatures hideuses, de magiciennes belles comme la mort, d'armées en déroute, d'amis intransigeants, d'épouses sacrificielles et de guerriers furieux. Les tempêtes se lèvent, les murailles s'écroulent, les dieux font l'amour, les reines sanglotent, les soldats sèchent leurs larmes sur des tuniques en sang, les hommes s'étripent et une scène tendre interrompt le massacre pour nous rappeler que les caresses arrêtent la vengeance.

    Préparons-nous : nous passerons des fleuves et des champs de bataille, nous serons jetés dans la mêlée, conviés à l'assemblée des dieux, nous essuierons des tempêtes et des averses de lumière, nous serons nimbés de brumes, pénétrerons dans des alcôves, visiterons des îles, prendrons pied sur des récifs. Parfois, des hommes mordront la poussière, à mort. D'autres seront sauvés. Toujours les dieux veilleront. Et toujours le soleil ruissellera et révèlera la beauté mêlée à la tragédie. Des hommes se démèneront pour mener leurs entreprises mais derrière chacun d'eux, un dieu veillera et jouera son jeu. L'Homme sera-t-il libre de ses choix ou devra-t-il obéir à son destin ? Est-il un pauvre pion ou une créature souveraine ?

    Les poèmes auront pour décor des îles, des caps et des royaumes dont un géographe, Victor Bérard, effectua dans les années 1920 une très précise localisation. La Mare Nostrum est ce haut lieu d'où a jailli l'une des sources de notre Europe, qui est la fille d'Athènes autant que de Jérusalem.

    Mais une question nous taraude. D'où viennent exactement ces chants, surgis des profondeurs, explosant dans l'éternité ? Et pourquoi conservent-ils à nos oreilles cette incomparable familiarité ? Comment expliquer qu'un récit de 2500 ans d'âge, résonne à nos oreilles avec un lustre neuf, un pétillement aussi frais que le ressac d'une calanque ? Pourquoi ces vers paraissent-ils avoir été écrits pas plus tard qu'aujourd'hui, par un très vieux poète à la jeunesse immortelle, pour nous apprendre de quoi seront fait nos lendemains ? En termes moins lyriques (Homère est le seul maître en la matière) d'où provient la fraîcheur de ce texte ? Pourquoi ces dieux et ces héros semblent malgré la terreur qu'ils inspirent et le mystère qui les nimbe, des êtres si amicaux ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • 11. Qu'est-ce que la scénographie ? t.1 ; Processus et paroles de scénographe

    "Ce volume est le premier d'une série thématique intitulée Qu'est-ce que la scénographie ? Dans ce premier volume, « Processus et paroles de scénographes », nous donnons aux scénographes la possibilité de s'exprimer non pas sur le produit fini de leur création, mais sur ce qui la précède et la met en route. Le terme processus embrasse donc ici tant l'imaginaire, l'intuition, le songe, l'abstraction comme moteurs de conception, que les données techniques, matérielles, technologiques, pragmatiques auxquelles les scénographes se confrontent tout au long de leur travail, mais également les relations interhumaines qui singularisent la création scénographique. Ce volume sera suivi du numéro double 54-55, Qu'est-ce que la scénographie ? Vol II. « Le métier du scénographe. L'enseignement de la scénographie », qui fera écho au Colloque international tenu à Paris en octobre 2011 à l'initiative de l'École nationale supérieure des Arts décoratifs. Cette année thématique a pour objectif de nous éclairer davantage sur ce fondement du théâtre qu'est la scénographie, d'identifier son langage - lexical et poétique -, ses enjeux et migrations et, surtout, de mettre à l'honneur ceux qui lui donnent corps et âme."

  • 12. Scénographie des plaisirs urbains ; Jacqueline Osty, grand prix de l'urbanisme 2020

    La sélection du Grand Prix de l'urbanisme 2020 montre combien l'urbanisme est devenu le lieu de toutes les expressions. Un lieu où le renouveau est à l'oeuvre pour relever les défis économiques, sociaux, environnementaux et sanitaires de notre époque, tout en prônant plus d'équité, de durabilité, de convivialité et de plaisir ! Ce message d'espoir bienvenu traverse quatre autobiographies scientifiques riches de leçons et de promesses.
    Si la voix de la paysagiste Jacqueline Osty, lauréate 2020, se distingue, elle n'est pas sans trouver un écho dans les travaux des trois nominés. Jacqueline Osty, Grand Prix du paysage, pratique un art urbain source d'émerveillement pour les usagers. Empreints d'une poétique de la nature qui met en scène le spectacle des saisons, ses espaces publics comme à Amiens, Paris ou Pantin, sont des vecteurs d'imaginaire, de vivre-ensemble, de plaisir et de liens.
    Elle développe à Nantes et à Rouen une approche territoriale et urbanistique sensible, à la fois précise et poétique. L'AUC - Djamel Klouche, Caroline Poulin et François Decoster - oeuvre autant à la régénération de grands ensembles et à la reconversion de friches industrielles qu'à la conception de nouveaux quartiers. Connue pour la vigueur de ses positions théoriques, l'agence se confronte à toutes les échelles sans jamais renier ses convictions.
    Laurent Davezies, économiste, enseignant et auteur de nombreux ouvrages, travaille sur le développement régional et urbain, l'économie résidentielle et le rôle équilibrant de la redistribution au niveau national, révélant des mécanismes propres à bousculer les idées reçues sur les liens entre urbanisme et économie. Jean-Marc Offner, chercheur en matière de mobilité, d'action publique locale, de gouvernance métropolitaine ou encore de planification, dirige l'A'urba (agence d'urbanisme Bordeaux-Aquitaine) depuis 2009.
    Sa spécificité : traverser les disciplines, les modes d'exercice, les temporalités, les postures et les échelles

  • 13. Scénographie d'exposition

    Les publics des musées et des grandes expositions ont significativement augmenté depuis trente ans, signalant ainsi une nouvelle réalité culturelle: l'essor de la réflexion autour de la mise en exposition, enfin sortie de l'image désuète qu'elle véhiculait jusqu'alors. S'il existe une littérature abondante à propos des musées et de l'exposition, on trouve rarement des ouvrages et/ou des propos critiques sur la scénographie. En raison d'une certaine porosité entre cette discipline et d'autres domaines dont elle s'inspire - la pratique du paysage ou de «l'installation», le théâtre ou encore l'architecture - la scénographie n'a jamais été considérée dans sa spécificité.
    Partant du constat d'un réel manque d'ouvrages portant sur ce sujet, le livre d'Arnaud Sompairac veut s'imposer comme une référence introductive à l'art de la scénographie en convoquant six «perspectives» autour d'autant de mises en exposition: des exemples historiques (Periods rooms), des réalisations d'après-Guerre (Kiessler et Scarpa) et plus récentes (Huyghes, Libeskind, Payeur ou Chemetov). De nombreuses notions issues de multiples domaines sont convoquées tout au long des séquences telles que la visite, le paysage intérieur, la spatialité et plus généralement la notion de projet scénographique. Des concepts se développant autour d'une double interrogation : comment peut-on inscrire un récit dans l'espace ?
    Et comment le propose-t-on ensuite à la visite ?

  • 14. Habiter l'exposition ; l'artiste et la scénographie - illustrations, couleur

    The medium is the message (Marshall McLuhan). C'est ce que Mathilde Roman explore dans ce livre alors que nombre d'artistes aujourd'hui jouent du «?médium?», avec tout ce que cela peut signifier, tant sur le plan politique, sociologique ou historique que sensible.

  • 15. En quete de sources

    Problématiser et déconstruire l'apparente évidence du concept de «sources historiques», tel est l'objectif du dictionnaire En quête de sources. À travers les points de vue à la fois experts et originaux d'un grand nombre de spécialistes issus de domaines variés, l'ouvrage aborde les sources tout au long de leur cycle de vie. Loin d'être figées, ces dernières sont en perpétuel mouvement, suivant les courants historiographiques et les transformations de la société.Les entrées sont définies par trois fils conducteurs: le premier s'intéresse à l'invention de la source, autrement dit à la transformation des documents ou objets en sources, le deuxième est consacré à l'enseignement des sources - à travers notamment les disciplines de spécialité de l'École des chartes et leurs spécificités -, et le troisième explore la diversité de leur exploitation (édition, critique, transmission).Alors que l'École nationale des chartes célèbre son bicentenaire en 2021, ce volume, élaboré par le Centre Jean-Mabillon, repose sur la conviction qu'un dialogue continu entre chercheurs et acteurs de la conservation est indispensable à l'interprétation des traces du passé, tant en aval, pour celles qui sont déjà conservées, qu'en amont, pour celles qui sont destinées à l'être.Ce dictionnaire s'adresse notamment aux étudiants et aux chercheurs, principalement historiens, en contact avec des sources primaires ou s'intéressant à la construction du savoir historique. Il est également destiné aux professionnels de la conservation, essentiellement en archives et bibliothèques.

  • 16. Un petit bisou de loin

    Parce qu'on ne peut pas toujours se faire des petits bisous ! Hérisson et Tortue sont les meilleurs amis du monde. Ils adorent se faire des petits bisous. Mais parfois, ce n'est pas possible. Alors ils s'écrivent des lettres, s'envoient des bisous volants, font de beaux dessins pour montrer qu'ils s'aiment beaucoup. Hérisson et Tortue ne peuvent pas se faire de câlins, mais tous les deux savent bien que malgré tout, ils s'adorent !

    Un album délicat, juste et tendre pour mieux appréhender la distance qui parfois nous sépare de nos proches.

empty