Meilleures Ventes

  • 1. Nick & Charlie : une novella dans l'univers de Heartstopper Nouv.

    Loin des yeux, près du coeur, pas vrai ?
    CHARLIE : « Je sors avec Nick depuis deux ans. Il aime le rugby, la formule 1, les chiens, l'univers Marvel, le bruit des feutres sur le papier, la pluie et dessiner sur les chaussures. Et il m'aime, moi. ».
    NICK : « Choses que nous faisons avec Charlie à la maison : Regarder des films. Rester assis dans la même pièce chacun sur son PC. Nous envoyer des textos depuis une autre pièce. Nous embrasser. Cuisiner. Préparer des boissons. Trop boire. Discuter. Nous disputer. Rire. Nous sommes peut-être un peu ennuyeux. Mais ça nous va. ».
    Tout le monde sait que Nick et Charlie forment le couple parfait - qu'ils sont inséparables. Mais Nick s'apprête désormais à partir pour l'université, et Charlie restera au lycée. Tout le monde veut savoir s'ils vont rester ensemble. Question idiote - on parle quand même de « Nick et Charlie » !
    Mais alors que l'heure des au revoir approche inexorablement, Nick et Charlie se demandent si leur amour est suffisamment fort pour surmonter la distance. Ne repoussent-ils pas l'inévitable ? C'est bien connu : le premier amour dure rarement pour toujours...

  • 2. La liste... pour garder son coeur d'enfant même quand on sera grands

    Une petite fille reçoit un carnet, une liste de petites actions, choses à faire, de son grand-père. Au fil des pages, elle lit ce que son grand-père a fait lui-même (manger une crème glacée à 8 boules, parler à un enfant qui est souvent seul), elle expérimente des choses elle-même (caresser un mouton, donner son dernier bonbon à quelqu'un), elle grandit, elle complète la liste...

  • 3. Pièces courtes 3

    Pièces courtes 3

    Daniel Keene

    Un troisième volume très attendu de pièces courtes, dans lequel Daniel Keene offre aux lecteurs et aux acteurs une galerie de portraits et de récits d'hommes et de femmes en marge d'une société cruelle. Passé maître dans l'écriture ces pièces brèves, l'auteur ne s'est pas départi d'un ton politique et engagé qui résonne avec force dans ces nouveaux textes. Face aux autres ou face à soi, les personnages de Daniel Keene restent confinés dans leur solitude, traversée par des éclats d'humour insoupçonnés.

    DISTRIBUTION : modulable en fonction des pièces (de 1 à 4 acteurs) / GENRE : Comédie sociale et politique / Drame intime

  • 4. Scènes populaires ; les bas-fonds de la société

    Créateur de Joseph Prudhomme, ce " type monstrueusement vrai " au regard de Baudelaire, " photographe de la fange " selon les Goncourt, écrivain, caricaturiste et comédien, Henry Monnier a découvert une sorte de quart-monde social qui jusqu'à lui avait échappé même au réalisme le plus cruel.
    " L'humanité qu'il peint, écrit André Gide, est sordide ; notre épouvante vient de ce que cette peinture est exacte. Ces propos nous les reconnaissons, nous les entendons tous les jours. Nous voyons ces gens ; ce sont eux que nous rencontrons dans les trains, dans les omnibus... Nous les contemplons avec horreur sans doute, mais bien également avec une sorte de stupeur amusée. Et parfois, parmi tant d'idiots, dans ce miroir impitoyable que Monnier nous tend, nous tremblons de nous reconnaître.

  • 5. Exercices de style

    Exercices de style

    Raymond Queneau

    Tanka L'autobus arrive Un zazou à chapeau monte Un heurt il y a Plus tard devant Saint-Lazare Il est question d'un bouton Cette brève histoire est racontée quatre-vingt-dix-neuf fois, de quatre-vingt-dix-neuf manières différentes. Mise en images, portée sur la scène des cabarets, elle a connu une fortune extraordinaire.

  • 6. Qu'est-ce que le fascisme ?

    Mussolini et le parti fasciste conquirent le pouvoir le 28 octobre 1922. Depuis lors, les historiens n'ont cessé de disputer de questions concernant la nature du fascisme et son sens dans l'histoire contemporaine : fut-il un mouvement autonome ou l'instrument d'autres forces ? Eut-il une idéologie et une culture ? Fut-il moderne ou antimoderne, révolutionnaire ou réactionnaire, autoritaire ou totalitaire ? Fut-il spécifiquement italien ou international ? Faut-il parler de «fascisme», c'est-à-dire d'un phénomène unique avec de nombreuses variantes, telles les branches d'un même arbre, ou au contraire de «fascismes», comme autant d'arbres différents partageant des caractéristiques communes ?
    À partir d'une réflexion - articulée notamment autour de l'idéologie, de l'économie, de la culture de l'«homme nouveau», du rôle du parti, de l'État et du mythe de Mussolini, ou bien encore de la religion politique -, Emilio Gentile, spécialiste mondialement reconnu du fascisme, cette «voie italienne du totalitarisme», retrace ici les faits et interprétations indissolublement constitutifs d'un phénomène international tel qu'il a été historiquement : politique, moderne, nationaliste, révolutionnaire, totalitaire, raciste et impérialiste, décidé à détruire la civilisation démocratique et libérale et se posant en alternative radicale aux principes de liberté et d'égalité réalisés par la révolution des droits de l'homme et du citoyen.

  • 7. La grande transformation

    La Grande Transformation est un bel exemple de ce qu'on appelle un « classique contemporain ». À sa parution en 1983, l'ouvrage est lu et reçu comme une étude d'an thropologie. Vingt ans après, c'est désormais LA référence de tous les courants qui souhaitent penser une alternative au libéralisme économique.

  • 8. Reconnaître le fascisme

    « Je crois possible d'établir une liste de caractéristiques typiques de ce que j'appelle l'Ur-fascisme, c'est-à-dire le fascisme primitif et éternel.
    L'Ur-fascisme est toujours autour de nous, parfois en civil.
    Ce serait tellement plus confortable si quelqu'un s'avançait sur la scène du monde pour dire « Je veux rouvrir Auschwitz... » Hélas, la vie n'est pas aussi simple.
    L'Ur fascisme est susceptible de revenir sous les apparences les plus innocentes.
    Notre devoir est de le démasquer, de montrer du doigt chacune de ses nouvelles formes - chaque jour, dans chaque partie du monde. » Umberto Eco L'auteur mêle ici souvenirs personnels de sa jeunesse sous le fascisme et analyse structurelle des 14 archétypes du fascisme primitif et éternel qui sont :
    Le culte de la tradition / le refus du modernisme / le culte de l'action pour l'action / l'incapacité à accepter la critique / l'exploitation de la peur de la différence / l'appel aux classes moyennes frustrées et défavorisées / l'obsession du complot, si possible international / l'obsession de la richesse ostentatoire et de la force de l'ennemi / la vision du pacifisme comme collusion avec l'ennemi / le mépris pour les faibles / le culte de l'héroïsme étroitement lié au culte de la mort / le machisme / le populisme qualitatif consistant à remettre en cause la légitimité du parlement / l'utilisation d'une novlangue.

    EN LIBRAIRIE LE 19 AVRIL

  • 9. Paris sous Paris : la ville interdite Nouv.

    Sous la ville lumière, l'ombre fascinante des souterrains. Anciennes carrières, égouts, métro, catacombes, Paris est un gruyère !
    Le livre retrace la construction du Paris d'en-dessous : comment les terrains de gypse et de calcaire ont été creusés pour construire les immeubles et monuments ; comment les catacombes se sont formées au moment de vider des cimetières insalubres ; comment Paris s'est enfin dotée d'un égout digne de ce nom... Les traces de ces évolutions sont toujours présentes dans le sous-sol et sont le terrain de jeu de ceux que l'on appelle les cataphiles. Deux d'entre eux, parmi les plus expérimentés, nous proposent une véritable visite guidée de ce que l'on trouve sous nos pas avec un reportage photo inédit et des archives peu connues.

  • 10. Bien vivre le quatrième trimestre au naturel

    Bouleversements hormonaux, manque de sommeil, perte de libido, réappropriation de son corps, blessure... La période post-partum dure plusieurs mois après la naissance. Il est donc essentiel que les jeunes mamans aient des outils pour mieux récupérer et apprennent à s'occuper d'elles au naturel pour lutter contre la fatigue et les inconforts.
    Julia Simon, spécialiste en périnatalité, vous propose une approche de la naturopathie avec des solutions naturelles : alimentation, mouvement corporels, relaxation, usage des plantes...

  • 11. La naissance en BD t.1 ; découvrez vos super pouvoirs !

    Ce livre explique ce que les femmes savent déjà, sans savoir qu'elles le savent. Leur cerveau conscient, intelligent, leur néocortex surdéveloppé d'être humain, rempli de peurs, les poussent à accepter une surmédicalisation de la naissance. Elles ont fini par croire qu'accoucher était forcément douloureux, dangereux, violent...
    Or, à force d'interventions extérieures, on finit par inhiber le cerveau reptilien, celui qui, pourtant, sait parfaitement comment faire depuis des millénaires.
    Ce livre explique la physiologie. Il raconte ce qui se passe lorsque les femmes accouchent sans peurs et sans gestes parasites. Rendre aux femmes la connaissance intime du fonctionnement de leur corps, c'est leur rendre leur pouvoir. Celui d'être naturellement fortes et pourvues pour donner la vie.

  • 12. Le Club des Cinq t.21 ; le Club des Cinq en embuscade

    Catastrophe ! Une grippe très contagieuse empêche les Cinq de passer les vacances à la Villa des Mouettes ! À la place, ils devront rester chez le Professeur Lagarde, un savant aussi distrait que grincheux. Ça promet... Mais tout bascule quand, en pleine nuit, un voleur réussit à pénétrer dans la tour où le Professeur garde ses plans secrets. Pour démasquer le coupable, Claude décide de tendre une embuscade...

  • 13. Le Club des Cinq t.20 ; le Club des Cinq et le secret du vieux puits

    Piégés ! Les Cinq ont à peine débarqué sur l'île aux Quatre-Vents que leur bateau disparaît... Pas de doute, c'est un coup des deux hommes qui rôdent dans les parages... Que complotent-ils ? Et pourquoi montent-ils la garde autour d'un vieux puits ? Pour le savoir, une seule solution : le Club des Cinq doit mener l'enquête !

  • 14. Le Club des Cinq t.19 ; la boussole du Club des Cinq

    Pas possible ! Le père de Claude a invité un ami savant à travailler avec lui à Kernach pendant les vacances... et voilà le Club des Cinq mis à la porte de la Villa des Mouettes ! Qu'à cela ne tienne : François, Claude, Mick et Annie iront s'installer dans le vieux phare abandonné du cap des Tempêtes. Là, au moins, ils ne dérangeront personne ! Personne, vraiment ? Alors pourquoi les sacs des jeunes vacanciers ont-ils été fouillés ? Et qui a volé la clé du vieux phare ? Il y a de quoi perdre la boussole...

  • 15. Maîtres des dragons t.3

    Quelqu'un a essayé de dérober une pierre magique qui permet de contrôler les dragons. Les apprentis maîtres-dragons Draco, Bo, Fira et Ana, pensent immédiatement à Maldred, un mage noir maléfique. Mais depuis qu'il a vu une plume noire sur son lit la veille, Bo agit bizarrement. Alors qu'Aloïs, le sorcier chargé de leur apprentissage, est absent, Draco découvre Bo dans son atelier, près de la pierre. Bo se confie : l'empereur Song, son souverain en Chine, a jeté sa famille en prison. Pour les sauver, il doit s'emparer de la pierre magique. Mais la pierre est protégée par un sortilège qu'il n'arrive pas à briser.La présence de la plume noire signifie qu'un espion de l'empereur est dans le château. Il vole la pierre à la place de Bo. Les enfants se lancent à sa recherche, aidés de leurs dragons.

  • 16. Le congres de Tours ; le socialisme à la croisée des chemins, 1919-1920

    Pourquoi et comment lire Léon Blum aujourd'hui ? On peut le lire en socialiste, pour admirer l'oeuvre et l'homme, mais aussi en passionné, en érudit, en historien, en citoyen, avec la conscience de ce qui le sépare de nous, comme le témoignage d'un autre âge du socialisme en France. Les trois textes de Léon Blum réunis dans ce livre n'ont pas le même statut. L'un, Pour être socialiste, est un véritable bréviaire du socialisme français. Paru fin 1919, adressé à la jeunesse, ce petit opuscule a été constamment réédité par le parti socialiste jusqu'aux années 1980, formant la pensée de générations de militants. L'autre, les « commentaires » de Blum sur le programme d'action socialiste de 1919, est le premier grand discours que celui-ci prononce devant un congrès socialiste, alors que la Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO) traverse une crise profonde. L'unité socialiste se brise finalement au congrès de Tours, au cours duquel Léon Blum prononce le 27 décembre 1920 un discours célèbre, notre troisième texte. Blum est l'un des tout premiers à décrire le fonctionnement de la minorité agissante des bolcheviks, ce noyau de « révolutionnaires professionnels » imaginé par Lénine au service de la révolution mondiale. Abondamment commentée par la suite, sa critique précoce et profonde inspire la littérature antitotalitaire. Gardant la « vieille maison » socialiste (qui n'avait pas vingt ans en 1920 !), Blum oppose une forme de résistance conservatrice à la fascination du neuf et de la jeunesse portée par le bolchevisme -   une tactique qui devait sauver et rétablir le parti socialiste dans les années 1920.

  • 17. Cyrano de Bergerac

    Somptueux divertissement poético-militaire, pièce historique qui rappelait à la fois Les Trois Mousquetaires et le monde des précieux, drame en vers d'une ahurissante virtuosité où parut revivre le meilleur de Ruy Blas, Cyrano conquit sans peine un public lassé du théâtre d'idées, qu'enflamma le patriotisme culturel de l'auteur. « Ainsi, il y a un chef-d'oeuvre de plus au monde », écrivait Jules Renard le soir de la générale. Il faut sans doute en rabattre un peu, mais un peu seulement : bien que né dans le sérail de la plus bourgeoise des bourgeoisies, Cyrano demeure la plus grande réussite de théâtre populaire à ce jour connue et le dernier acte, avec son couvent et ses feuilles mortes, est aussi émouvant qu'un finale de Verdi.

    Ajouter au panier
    En stock
empty